L'Orient Ancien

Un patrimoine multi-millénaire à connaître, à aimer, à transmettre
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Amorrites (-2100/-1600)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gudea
Scribe-administrateur
Scribe-administrateur


Nombre de messages : 64
Localisation : Girsu
Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Les Amorrites (-2100/-1600)   Mer 30 Mar à 17:08

Le terme "amorrite", que l’on rapproche de l’akkadien amurrum, et du sumérien "MAR-TU", désigne primitivement les régions situées à l’ouest de la Mésopotamie, et plus généralement "l’Ouest", le point cardinal. Le berceau des populations amorrites semble ainsi avoir été la Syrie, à l’est d’Ugarit (Ras Shamra).
Leur nom figure pour la première fois dans les annales du souverain d'Akkad Šar-Kali-šarri (vers -2215), arrière-petit-fils du grand Sargon.
Peuple nomade d'organisation tribale et de lanque sémitique, ils semblent avoir migré vers la Mésopotamie vers le XXIème siècle pour des raisons encore mal expliquées. Ils représenteraient également les fameux Hyksôs ("Chefs Etrangers") qui envahirent l'Egypte vers -1700.

Les premiers contacts avec la IIIe Dynastie d'Ur de Sumer furent d'abord teintés de mépris et d'incompréhension. Les sédentaires sumériens les considéraient en effet comme des "barbares" (les premiers de l'histoire !), "habitant sous la tente", et "n'enterrant même pas leurs morts".
Par la suite, les rapports devienrent bien plus belliqueux, à tel point que les rois d'Ur firent édifier une muraille (la première, là aussi !) pour enrayer leur progression. Mesure malheureusement temporaire, qui ne fit que repousser l'inéluctable : petit à petit, toutes les villes mésopotamiennes tombèrent sous le pouvoir de rois amorrites, dont le plus célèbre (et de loin) reste Hammurabi de Babylone (-1792/-1750).

L’organisation des Amorrites est mal connue. Les deux groupes les mieux documentés sont appelés Ben-Sim’al, "Fils de la Droite" et Ben-Yamin, "Fils de la Gauche", dans une culture où l’on "s'oriente" au sens propre, c’est-à-dire en ayant l'Orient (l'Est) et non le Nord devant soi. Cette division semble remonter à la période des migrations de la fin du IIIe millénaire ; en effet, les Ben-Sim’al se rencontrent surtout en Syrie du Nord, tandis que les Ben-Yamin sont allés jusque dans le sud de l’Irak actuel.

En dehors de quelques mots, appartenant pour l’essentiel au domaine de l’élevage et des relations tribales, la langue amorrite est essentiellement connue par des noms propres : on trouve ainsi en amorrite Yattin-Dagan, "Le dieu Dagan a donné". Mais lorsque les Amorrites s’installèrent dans la vallée des deux fleuves, ils n’utilisèrent plus leur langue, au moins par écrit : la culture suméro-akkadienne avait déjà derrière elle une trop longue et prestigieuse histoire et s’imposa aux nouveaux venus.

Par ailleurs, certains spécialistes situent le départ d'Abraham pour Canaan sous le règne d'Hammurabi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Amorrites (-2100/-1600)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vend appareil photo fujifilm finepix 1600 picbrige 12,2mpx
» (Vendue) Rolex Datejust Réf : 1600
» 1600 deluxe de 68
» samourai Ashigaru commander 1600
» Des photos à 1600 ISO : C'est pas si dégueu que ça !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orient Ancien :: Les Hommes :: Les Peuples-
Sauter vers: